Qui sommes-nous?

Partager sur

La Société Belge de Psychanalyse (SBP) fait partie de l’Association Internationale de Psychanalyse (API ou IPA en anglais)

L’IPA regroupe plus de 110 sociétés de par le monde. Cette instance internationale garantit la reconnaissance de chaque Société, sa fiabilité scientifique, l’éthique qui sous-tend ses activités, la qualité de la formation de ses membres, l’émulation de ses recherches scientifiques, la rigueur de son fonctionnement interne, …

La Société Belge de Psychanalyse compte une centaine de membres

Une moitié de ses membres est composée de médecins, l’autre moitié essentiellement de psychologues cliniciens. Tous ont suivi un parcours rigoureux personnel, professionnel, scientifique, et de formation continue.
Le fait d’être membre de la Société belge de Psychanalyse permet, à chaque psychanalyste, d’assurer sa formation scientifique continue et de sortir de l’isolement de son cabinet ou de sa pratique souvent solitaire, en participant à la vie scientifique et sociale collective. Avec l’ensemble de ses membres, la Société Belge de Psychanalyse peut offrir un large éventail de dispositifs adaptés à chaque situation singulière.

La vie scientifique au sein de la Société est très active

Un séminaire scientifique réunit tous les membres deux fois par mois. Un week-end scientifique interne a lieu aussi tous les deux ans. Une vingtaine de petits groupes de travail poursuivent toute l’année durant, des recherches dans des domaines très variés.

Les membres de la Société Belge de Psychanalyse ont aussi l’opportunité de participer à de nombreuses autres réunions scientifiques ou colloques organisés par d’autres sociétés de l’IPA de par le monde, pouvant ainsi réactualiser sans cesse les assises théoriques et cliniques de leur pratique. Ils peuvent aussi compter sur la Fédération Européenne de Psychanalyse, pour leur permettre d’échanger et travailler avec des collègues des autres sociétés IPA d’Europe. La Fédération Européenne organise également à leur intention, de nombreux groupes de travail thématiques ou colloques.

Un brassage de culture psychanalytique

A la SBP, nous avons la chance de travailler avec des membres d’origine linguistique ou culturelle différente ce qui confère à nos échanges un perpétuel brassage de culture psychanalytique différente. Différents courants de réflexion coexistent, favorisant les discussions et ouvrant sans cesse de nouvelles perspectives de travail. Si, à l’origine, l’œuvre de Freud est la base de la formation, la pratique de nos membres est surtout enrichie tantôt par l’apport des post-kleiniens (M. Klein, D. Winnicott, W. Bion, A. Green, …), tantôt par de nombreux autres auteurs contemporains. Si l’on devait définir une particularité de travail propre aux psychanalystes de la SBP, on pourrait dire que leur principal souci est d’articuler constamment la théorie à la clinique. Cette perspective se reflète notamment dans la Revue Belge de Psychanalyse, revue accessible à tous les professionnels qui souhaiteraient s’y abonner.

Activités externes

La SBP est toujours attentive à permettre aux autres professionnels de pouvoir profiter des recherches réalisées en son sein ou par ses membres. Par exemple au travers des séminaires du mercredi qui se tiennent une fois par mois et qui sont accessibles aux étudiantes ou aux professionnels du soin. La SBP organise aussi tous les deux ans un colloque à l’intention des professionnels du soin psychique, sur un thème ou un auteur particulier.
Les psychanalystes ne s’investissement pas seulement au sein même de la Société belge de psychanalyse mais organisent également de nombreuses autres activités de recherche, de transmission vers d’autres collègues, de vie culturelle et sociale assurant la vivance de la pensée analytique. Ainsi, bon nombre de nos membres sont actifs dans de nombreuses formations dans le domaine de la Santé Mentale et participent constamment à des réunions scientifiques en Belgique et à l’étranger.

Instances

Quant au fonctionnement interne, il se veut le plus démocratique possible et est assuré par plusieurs instances internes  :

  • Un Conseil d’Administration (CA). Les membres du CA sont élus tous les deux ans par l’ensemble des membres. Le CA s’occupe de la gestion quotidienne
  • Un Bureau (BE). Il s’agit d’une particularité de la Société Belge. Tout membre peut s’y inscrire. Il est souvent composé d’une grosse vingtaine de membres. Le Bureau se réunit plusieurs fois par an avec le CA pour l’aider à réfléchir aux options à prendre en considération, pour apporter des réflexions du terrain, proposer des thèmes scientifiques à explorer, …
  • Un Comité d’Ethique. Il est composé de quatre membres élus pour trois années. Il est l’organe de référence, le garant et le lieu de réflexion sur les valeurs éthiques propres à la psychanalyse. Le Comité d’Éthique est notamment à la disposition de toute personne extérieure à la Société qui souhaite l’entretenir d’un problème d’éthique en relation avec la Société de Psychanalyse ou un de ses membres.
  • Une Commission d’Enseignement. C’est cette Commission qui assure la formation des futurs membres psychanalystes. Elle reçoit les demandes de chaque professionnel de la santé mentale qui souhaiterait rejoindre notre société. Toutes les demandes sont traitées en toute confidentialité .
  • Une Commission de formation à la pratique psychanalytique infanto-juvénile. Après avoir suivi le cursus de formation à l’analyse d’adultes, les membres intéressés peuvent suivre la formation à la psychanalyse avec des enfants et adolescents, formation également reconnue par l’IPA. Cette formation est indépendante de la formation de base à l’analyse d’adultes