Entretien avec Antonino Ferro

Publications des membres

Partager sur

Antonino Ferro nous livre dans cet entretien son point de vue original sur la conception de l’analyse comme œuvre ouverte. L’apport de Bion avec sa théorisation d’un inconscient en continuelle formation et transformation, de l’identification projective comme fondement de l’échange émotionnel, constitue un point central de la réflexion de cet auteur. Les notions de champ analytique comme véritable lieu de rencontre émotionnelle , et par là des transformations psychiques, ainsi que les notions de pensée onirique de la veille, sont au centre de ses recherches. Elles sont discutées dans leur articulation avec le travail de l’analyste, sa ‘capacité négative’, son contretransfert. Du champ analytique, des narrations qui s’y opèrent, de l’unisson entre inconscient de l’analyste et inconscient du patient, naîtra la possibilité de léguer la méthode au patient, à savoir de lui permettre de développer son appareil à penser les pensées.

Diana Messina Pizzuti

Cahiers de Psychologie Clinique
n°16 Pages209-223

2001


This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.