Dowiakowski-Luminet Marie-Louise

In memoriam

Partager sur

Dowiakowski-Luminet Marie-Louise

18 mai 1936 – 31 juillet 2021

Hommage
Jacqueline Godfrind, 31 juillet 2021

C’est en tant que représentante de la Société Belge de Psychanalyse, de sa Présidente Arlette Lecoq, que j’adresse un dernier hommage à Malou, collègue et amie.

De Malou, nous garderons le souvenir d’une personne dont les profondes qualités humaines soutenaient une pratique d’analyste engagée. Outre sa discrète mais fidèle participation aux activités scientifiques de la Société, Malou, profondément marquée par son identité d’analyste, s’est consacrée avec pertinence et efficacité à la diffusion de la pensée psychanalytique. Plus spécialement, Malou était intéressée par la formation des psychothérapeutes d’orientation analytique. C’est ainsi qu’à Bruxelles, elle s’investit dans la formation assurée par le groupement (IFISAM) dont elle assura la coordination durant plusieurs années.

Nous savons également qu’à Liège, où elle avait suivi Daniel nommé professeur à l’université, son passage reste marqué par son implication dans les réseaux de formation et de sensibilisation à l’approche psychanalytique, qu’elle animait de son dynamisme.

Elle restera pour nous le symbole d’un engagement psychanalytique qui, à côté d’une pratique clinique privée, a su utiliser et diffuser le savoir analytique « hors les murs » avec la générosité qui la caractérisait.

Je prendrai une minute pour dire au revoir à l’amie, celle que nous avons connue plus personnellement. Mère attentive à ses enfants, épouse dévouée à son mari, pour nous amie admirée pour le rayonnement d’une personnalité profondément bonne et humaine.

Godfrind, Jacqueline