Tant pis pour l’amour … Ou comment j’ai survécu à un manipulateur

Blandine Faoro-Kreit

Lu, vu, entendu

Partager sur

Auteure : Sophie Lambda

Editions Delcourt, France, 2019, 300 p.

 

Voici une BD originale, utile, voire nécessaire, qui pourra en aider plus d’un et plus d’une qui ont rencontré un manipulateur sur leur route.

Cette première BD de Sophie Lambda, qui travaille dans l’édition, la publicité et la communication, a été comme une nécessité pour l’auteure de sortir « armée » face à ce qu’elle a vécu.

« Armé »…Ce mot a résonné en moi pendant des jours… c’était le mot juste. Je n’étais pas armée. J’avais été prise de court…En même temps, personne ne fait de chimio avant d’avoir un cancer. C’est idiot.

Pour s’armer correctement, il faut savoir contre quoi on se bat.

Après une relation avec un manipulateur, sans les bonnes armes, se remettre debout et marcher droit est impossible.

Ce serait comme essayer de guérir de la peste avec des tic-tac. »

Le ton est donné ! Voici les quelques flèches que l’auteure a rassemblées dans son carquois et dont elle veut faire profiter les autres, victimes comme elle d’une relation perverse et destructrice.

Après s’être fait aider par un psy, Sophie voulait raconter cette histoire qui a bien failli l’éteindre : « J’ai eu l’impression de revenir d’entre les morts ». Mais c’est aussi « en écrivant cette BD, nous dit- elle, que j’ai découvert les raisons profondes. Toutes mes failles à moi, elles étaient bien là avant lui, il n’avait fait qu’en profiter. Je devais reprendre ma place…. Je devais apprendre à me protéger, à m’aimer, pour que plus aucune mycose ne s’engouffre sous l’ongle de mes insécurités ».

Cette illustratrice autodidacte de 33 ans nous livre cette tranche de vie intime grâce à ces planches efficaces et drôles tout à la fois. Rien n’est superflu et le dessin dit parfois plus que les mots quand il s’agit de décrire l’innommable et le gouffre.  Un petit personnage sous la forme d’un ours peluche joue le jeu d’un Jiminy cricket qui s’avère la conscience de la victime et qui livre ses pensées de façon caustique et sensée.

Ce livre s’adresse aux victimes bien sûr mais se révèle également une ressource appréciée par l’entourage pour comprendre l’incompréhensible.

Il s’adresse à tous, jeunes (grands ados) et moins jeunes, et à toutes personnes sensibles aux liens relationnels du couple.

Cette lecture facile, sous la forme BD, la rend attrayante pour parler de choses graves et qui n’arrivent pas qu’aux autres.

 

Blandine Faoro-Kreit

 

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.