N°69 – Le rêve et le perceptif à l’infinitif

5,00

Catégorie :

Résumé

Les diverses productions psychiques, depuis les symptômes jusqu’aux formulations scientifiques, peuvent servir à saturer la conscience par la voie endopsychique. C’est ce que fait l’acte de rêver. Pour le dormeur, il n’existe qu’une seule réalité, celle qu’il produit en rêve.

Ceci permet d’apporter un ajout à théorie du rêve et de différencier la perception et le perceptif. La perception transmet une réalité qui ne peut donner lieu à des représentations, réalité qui demeure de la perception.

Le perceptif est construit à partir d’une autre réalité, celle des représentations. Il tente, par la saturation de la conscience, de dénier la qualité de la perception de ne pas être toute représentable et de produire des effets traumatiques.


This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.