papieren-artikel - Papieren artikel
traductions-nl - Traductions
recensies - Recensies
  • Alle publicaties
    • 1 Automne 1982
    • 2 Printemps 1983
    • 3 Automne 1983
    • 4 Printemps 1984
    • 5 Automne 1984
    • 6 Printemps 1985
    • 7 Automne 1985
    • 8 Printemps 1986
    • 9 Automne 1986
    • 10 Printemps 1987
    • 11 Automne 1987
    • 12 Printemps 1988
    • 13 Automne 1988
    • 14 Printemps 1989
    • 15 Automne 1989
    • 16 Printemps 1990
    • 17 Automne 1990
    • 18 Printemps 1991
    • 19 Automne 1991
    • 20 Printemps 1992
    • 21 Automne 1992
    • 22 Printemps 1993
    • 23 Automne 1993
    • 24 Printemps 1994
    • 25 Automne 1994
    • 26 Printemps 1995
    • 27 Automne 1995
    • 28 Printemps 1996
    • 29 Automne 1996
    • 30 Printemps 1997
    • 31 Automne 1997
    • 32 Printemps 1998
    • 33 Automne 1998
    • 34 Printemps 1999
    • 35 Hommage à la pensée d'André Alsteens
      Automne 1999
    • 36 Printemps 2000
    • 37 Automne 2000
    • 38 Printemps 2001
    • 39 Automne 2001
    • 40 Printemps 2002
    • 41 Automne 2002
    • 42 Printemps 2003
    • 43 Automne 2003
    • 44 Printemps 2004
    • 45 Automne 2004
    • 46 Printemps 2005
    • 47 Automne 2005
    • 48 Printemps 2006
    • 49 Automne 2006
    • 50 Printemps 2007
    • 51 Automne 2007
    • 52 Printemps 2008
    • 53 Automne 2008
    • 54 Printemps 2009
    • 55 Automne 2009
    • 56 Printemps 2010
    • 57 Automne 2010
    • 58 Printemps 2011
    • 59 Automne 2011
    • 60 André Green : la psychanalyse en mouvement
      Printemps 2012
    • 61 Automne 2012
    • 62 Actualité de Melanie Klein
      Printemps 2013
    • 63 Débuter un processus psychanalytique / Jean Laplanche, l’inconnu du texte
      Automne 2013
    • 64 Donald Woods Winnicott : the Self made man
      Printemps 2014
    • 65 Automne 2014
    • 66 Penser le corps
      Printemps 2015
    • 67 Effets traumatiques et anti-traumatiques de l’écrit
      Automne 2015
    • 68 Printemps 2016
    • 69 Bion
      Automne 2016
    • 70 Déliaisons sociales et constructions identitaires
      Printemps 2017
    • 71 Internet, l’écrit et les psychanalystes
      Automne 2017
    • 72 Mauvais genre?
      Printemps 2018
    • 73 La destructivité, pulsion de mort, travail du négatif ?
      Automne 2018
Hoofdartikel

Editorial

Flagey, Danielle
Les articles de ce numéro ont affaire au fonctionnement mental psychotique. Les rapports de la psychanalyse avec la ou les psychoses ont toujours été ambigus, la cure type ne s'adressant pas à ces affections, du moins dans leurs formes franches. Cependant, de tous temps, les analystes se sont intéressés au fonctionnement mental psychotique et à son abord clinique. Freud lui-même fut parmi ces pionniers. Mais il le fit toujours avec une prudence qui tenait compte de l'étiologie pluridimensionnelle dans ce domaine. Nous en voulons pour témoignage cette petite phrase, parmi bien d'autres. A propos de la mélancolie, il nous dit : «… un facteur vraisemblablement somatique se manifeste dans la sédation régulière de l'état dans la soirée, phénomène qui ne s'explique pas de façon psychogénétique. A ces considérations, se relie la question de savoir si une perte du moi sans que l'objet entre en ligne de compte (une affection purement narcissique du moi) ne suffit pas à produire le tableau de la mélancolie, et si un appauvrissement d'origine toxique en libido du moi ne peut pas donner directement certaines formes de la maladie» 1. Cette remarque à propos de la mélancolie situe bien le discours psychanalytique sur la psychose : décrire les processus psychiques laisse la porte ouverte à toutes les hypothèses étiologiques. Au niveau de la réalité psychique règne une causalité spécifique : certains fantasmes en engendrent d'autres, des phénomènes de projection déterminent l'introjection d'objets imaginaires modifiés, des représentations suscitent des défenses, le moi se construit à partir des introjections identificatoires, etc… Mais de l'extérieur pèsent sur la réalité intrapsychique d'autres facteurs, hors champ pour le psychanalyste. Nous les trouvons du côté du biologique, comme c'est sans doute le plus souvent le cas pour les psychoses franches, nous les voyons du côté de l'environnement, comme pour certaines psychoses infantiles. A l'heure des neuroleptiques et des antidépressifs, des malentendus peuvent naître si on n'y prend garde. L'accès au travail dans le champ intrapsychique n'est ouvert qu'à la condition d'une maîtrise suffisante de ces facteurs extérieurs. Dans son article, L. Vaneck nous montre de façon dramatique la pesée des facteurs d'environnement destructurant chez des enfants psychotiques traités dans une institution qui cherche à travailler, en parallèle, sur le milieu et sur la réalité psychique. […]

Het hoofdartikel lezen

Papieren artikel

Psychose infantile, Hôpital de jour et pulsions de mort

Vaneck, Léon

Meer lezen

Différenciation de la part «psychotique» et de la part «bébé» de la personnalité

Van Lysebeth-Ledent, Michèle

Meer lezen

Un plus un font trois

Godfrind, Jacqueline - Pohl-Billen, Marie-Sygne

Meer lezen

Du mutisme aux phylactères

Dispaux, Marie-France

Meer lezen

De la mise en acte au “comme si ” ou le jeu du psychodrame

Harpman, Jacqueline

Meer lezen

Traductions

Quelques implications cliniques de l’oeuvre de Mélanie Klein

Segal, Ana

Meer lezen

Recensies

Psychanalyse et musique

Dufour, Claude

Meer lezen

Essai psychanalytique sur le vêtement

Minazio, Nicole

Meer lezen

Explorations dans le monde de l’autisme

Vaneck, Léon

Meer lezen