Seconde journée de travail de la WAIMH Belgo-Luxembourgeoise (Webinaire)

« Dans la crise qui dure, comment continuer à soigner, créer et jouer ?

23/04/2021

Événements extérieurs Organisés par les membres de la SBP

Partager sur

En webinaire le vendredi 23/04/21 de 8h30 à 14h30

En décembre 2020, la WAIMH belgo-luxembourgeoise a organisé une matinée
d’étude qui a permis de partager avec différents intervenants médico-psycho-sociaux
le travail qu’ils ont poursuivi au cœur de la pandémie. Ceux-ci ont été contraints de
penser et de déployer de nouveaux outils thérapeutiques, particulièrement dans le
domaine de la petite enfance, parfois en urgence, en s’appuyant sur les ressources
des familles et en créant de nouveaux dispositifs d’interventions. Nous avions invité

des équipes de plusieurs structures hospitalières, de pouponnières ainsi qu’une sage-
femme de la région bruxelloise. Les docteurs Claire Favrot et Jacques Dayan, de

Paris, ont également amené leur contribution.
Dans le fil de cette première matinée, nous organisons, le vendredi 23 avril, une
seconde journée en déroulant le fil de la « crise » qui dure.

Depuis bientôt un an, nous vivons en état de pandémie. Confinement, dé-
confinement, re-confinement, mesures sanitaires restrictives et contraignantes nous

confrontent à une déprivation relationnelle, familiale, sociale, professionnelle.
Nous sommes entravés dans notre liberté de soigner, de créer, de jouer.
Tous, nous avons pourtant besoin d’élaborer ces questions, alors que nos propres
accordages sont parfois bien en peine. Les intervenants en santé mentale, et
particulièrement dans le domaine de la petite enfance, essaient de trouver des
contenants pour penser, afin de continuer à soutenir le réseau de soins et à s’accorder
le mieux possible pour soutenir les familles.
Comment, dans cette crise qui dure, continuer à être présent, à aller vers les
enfants, les bébés, les parents en souffrance ? Comment recréer du collectif autour
des interventions des professionnels avec ces familles mises à mal par les manques,
les défaillances, la violence,… ?
Lors de cette journée de colloque, des intervenants de première ligne dans
le champ de la petite enfance, partageront leurs expériences de terrain dans ce
contexte particulier et effractant. Comment ces équipes ont-elles pu s’adapter, trouver
de nouveaux dispositifs d’intervention, avoir de nouveaux projets, déployer leurs
ressources et leur créativité ? Et comment d’autres équipes ont été privées, en tous
cas, dans un premier temps, de leur champ d’action ? Par exemple, certains lieux
d’accueil parents-bébé, lieux prioritaires de socialisation, d’interaction et de médiation
dans le cadre des relations précoces ont été fermés et ont laissé certaines familles
dans une grande solitude. Certains professionnels ont alors développé de nouvelles
propositions d’accompagnement telles que des groupes de paroles pour les jeunes
parents par visio-conférence.
Enfin, qu’en est-il de ces tout-petits que nous appelons déjà « bébés-covid »?
Ils viennent au monde, maintenant, dans ce contexte inédit, et nous ne savons pas
encore quel sera pour eux l’impact de toute cette ambiance sur la conception, la
grossesse, la naissance…
Notre journée de conférence déploiera, cette fois ces différents axes en
prenant appui sur les expériences d’intervenants auprès de tout jeunes enfants et leurs
familles, et exerçant dans des équipes multidisciplinaires hors du contexte hospitalier
et bruxellois.

Avec la participation de Joëlle Rochette, psychologue et psychanalyste
membre de la Société Psychanalytique de Paris, maitre de conférence associée à
l’université Lyon 2, elle est engagée de longue date dans la périnatalité et la
psychiatrie périnatale en tant que clinicienne mais aussi enseignante et chercheur.

 

 

 

 

 

Intervenants

Inscriptions via secwaimhbelgolux@yahoo.fr

 

Informations pratiques

En webinaire

Renseignements : http://www.waimhbl.be

 

Informations pour l’inscription

Pour infos concernant l’inscription, voir flyer ci-après :

FlyerWAIMH BELGO-LUXEMBOURGEOISE (FINAL)