40 ans de la Revue Belge de Psychanalyse
Cinquième colloque international

Qui parle ? Qui écrit ?
De l’œuvre au divan

08/10/2022

Colloques

Partager sur

Si l’oeuvre d’art s’invite sur le divan par les associations de l’analysant, on ne peut s’empêcher de faire le lien avec les origines de la psychanalyse quand Freud convoqua OEdipe, Moïse,
Hamlet et d’autres pour transmettre sa pensée.

Cependant, ne peut-on percevoir ces appels à l’oeuvre en séance, comme des mouvements psychiques et leurs tentatives de mise en forme tant chez l’analysant que dans le travail d’écoute du psychanalyste, ainsi que le propose Dominique Suchet ? « Poésies muettes » qui recèlent un texte inconnu d’elles-mêmes. Qui parle ? Qui écrit ?

« Je est un autre » (Rimbaud) « révèle dans un éclair fulgurant, tout le potentiel inconscient de la subjectivité que Freud mettra au jour vingt ans plus tard ». Auto-analyse pourrait-on dire que développe Gérard Pirlot dans son approche du poète.

Ce sont 40 ans d’écriture que la Revue Belge de Psychanalyse veut fêter dans les exigences d’une pensée ouverte à la discussion et aux autres disciplines qui touchent l ’humain.

 

1 Dominique Suchet : « De l’invité à la relique » in L’artiste et le psychanalyste, PUF, 2008, Paris. Pp 129-148.
1 Les carnets de Léonard de Vinci, Paris Gallimard, « Tel »1987 cité par J-B Pontalis, « l’attrait des oiseaux »,
préface à Un souvenir d’enfance de Léonard de Vinci, traduction nouvelle, Paris Gallimard, 1987.
1 Pirlot G. : « La colère de Rimbaud, le chagrin d’Arthur ». Imago, 2018

 

LA REVUE Affichette colloque 8 octobre 2022

Intervenants

Marie du Bled, comédienne diplômée de l’Institut des Arts de Diffusion. Elle a participé à différents projets de théâtre, cinéma et ligue d’impro et elle prête sa voix aux personnages de film, de dessins animés, et d’audiolivres.

Julien de Borman (accordéon) et Martin Kersten (saxo) jouent ensemble depuis plus de 20 ans. Ils composent leur musique en s’accordant à imaginer l’harmonie.

Informations pratiques

Le samedi 8 octobre 2022 de 9h à 13h à la SBP

49 rue Emile Claus, B-1050 Bruxelles

Programme

9h – 9h15 : Accueil , par Jean-Paul Matot , Président de l ’Association pour les Publications et la Recherche Psychanalytiques (APRP)

9h15 – 9h30 : « 40 ans après … retour aux origines », par Jacqueline Godfrind, psychanalyste titulaire de la Société belge de Psychanalyse, Membre du comité de rédaction de RBP

9h30- 10h30 : « Qui interprète ? de l ’oeuvre d’art au mouvement psychique. » par Dominique Suchet, psychanalyste titulaire, présidente de l’Association Psychanalytique de France (APF)

10h30 – 11h : pause-café

11h – 12h15 : « Poésies et courriers de Rimbaud, une auto-analyse sauvage adolescente », par Gérard Pirlot, psychanalyste membre de la SPP, professeur émérite des universités , ancien psychiatre des Hôpitaux.

12h15 – 12h30 : Remise du Prix Maurice Haber qui honorera un article paru au cours des deux dernières années dans la Revue Belge de Psychanalyse

12h30 : Apéritif

 

 

LA REVUE Flyer colloque 8 octobre 2022

Informations pour l’inscription

Montant de l’inscription :

  • 44 €
  • 34 € pour les abonnés de la RBP et les étudiants,

à verser au compte BE83 0682 1831 6715 de l’APRP ASBL (avec la mention « Colloque Revue 2022 et nom et prénom »)

L’accréditation en éthique est demandée. Les inscriptions sont limitées à 80 participants