Notes de lecture

Labbé, Françoise

1993-04-01

Notes de lecture

Partager sur

Il s'agit du recueil de 15 articles de Betty Joseph, afin de rendre plus accessibles au lecteur les idées originales de cet auteur. Betty Joseph est analyste didacticienne à la Société Britannique de Psychanalyse et membre fondatrice du "Melanie Klein Trust".

Les articles sont repris dans l'ordre chronologique de leur publication de 1959 à 1989. Ces articles furent soit publiés dans l'International Journal of Psychoanalysis et le Psychoanalytic psychotherapy ou Psychoanalytic Quarterly, soit lus à divers congrès internationaux.

Certains ont été repris dans le volume "Mélanie Klein Today" by Elizabeth Bott Spillius Edited.

Tout comme Bion, Segal et Rosenfeld, Betty Joseph s'est particulièrement intéressée aux concepts de fantasmes inconscients, de clivage, d'identification projective et introjective et à leur utilisation thérapeutique.

Quatre thèmes importants se retrouvent dans son oeuvre : 1°le besoin du patient de maintenir son équilibre psychique inchangé. 2° le changement psychique : ce qui peut l'amener ou le contrecarrer. 3° son ciblage dans le travail analytique par l'étude dans les moindres détails du transfert et contretransfert, notamment dans les acting out des patients ou leur tentative d'induire un agir de la part de l'analyste. 4° éviter la connaissance intellectuelle au sujet de l'analyse pour favoriser l'expérience dans l'analyse.

Ses articles sont comme ses interprétations : précis, sensibles et détaillés. Leur richesse clinique nous permet d'apprécier sa sensibilité et sa technique.

Le premier chapitre "Beginnings" est composé de deux articles : Un aspect de la compulsion de répétition" et "quelques caractéristiques de la personnalité psychopathique".

Elle introduit ici le thème de l'équilibre psychique et le besoin du patient de maintenir celui-ci malgré son désir conscient de changement. Elle suggère que chez les patients qui se sentent toujours victimes passives de mauvais traitements de la part des autres, il y a en fait un grand déploiement de mécanismes de défense pour les protéger d'angoisses plus massives en rapport avec l'expérience de la dépendance. Elle nous montre les mécanismes de clivage des parties "en demande" du patient et leur projection dans l'entourage et dans l'analyste. Simultanément, l'idéalisation des bons aspects de l'analyste et leur identification introjective afin d'éviter l'avidité, l'envie et la culpabilité y afférentes.

La seconde partie "Breakthrough" reprend quatre articles : 1° une contribution clinique à l'analyse de la perversion 2° au sujet de la passivité et de l'agression : leur interrelation 3° le patient qui est difficile à atteindre 4° vers l'expérimentation de la douleur psychique

Son article sur la perversion nous montre bien comment Betty Joseph centre son travail sur la recherche dans le transfert, des caractéristiques psychopathologiques de tels patients. Nous voyons comment elle détecte les tentatives du patient de se débarrasser par identification projective de ses parts "en besoin" afin d'éviter l'envie et la haine dans la dépendance. Elle nous illustre l'utilisation fétichique de la relation à l'analyste.

Dans l'article sur "le patient difficile à atteindre", Betty Joseph met en lumière le clivage dans le moi de certains patients avec une partie pseudo-collaborante qui tente d'occulter la partie réellement en attente de nourriture analytique.

La troisième partie : "Consolidation" comprend également quatre articles : 1° différents types d'angoisse et leur gestion dans la situation analytique 2° à propos des relations entre les mécanismes de défense et les fantasmes dans le processus analytique 3° l'addiction à la presque-mort 4° considérations techniques sur la compréhension et la non-compréhension.

Dans son articulation des mécanismes de défense avec les fantasmes dans la lignée de Mélanie Klein et S. Isaacs, elle nous propose l'idée qu'"analyser" c'est essayer de comprendre les fantasmes profondément inconscients qui servent de soubassement au patient dans la construction de la représentation de son monde interne. Pour elle, la "mécanique" des mécanismes de défense et leur contenu émotionnel font partie intégrante du fantasme.

Les défenses doivent être considérées comme un aspect d'une organisation et les fantasmes peuvent également être utilisés comme des défenses par rapport à l'émergence de certains vécus en séance. Tout ceci doit être travaillé dans le vif du transfert, dans l'expérience des fantasmes et des défenses.

Dans son bel article sur la compréhension et la non-compréhension, Betty Joseph attire notre attention sur la différence de fonctionnement, quant à se comprendre, des patients ayant atteint la position dépressive et ceux enfermés dans la position schizoparanoïde. Ces derniers utilisant des mécanismes de clivage et d'identifications projectives des parties valables du moi pour éviter de comprendre et tenter inconsciemment d'amener l'analyste vers un acting out de transfert. Il est donc crucial d'explorer en détail la nature des fantasmes du patient, ses idées, ses convictions plutôt que d'essayer de les interpréter à la hâte et de les lui retourner en tant que projections ou éléments de son histoire.

L'addiction à la presque-mort traite des patients gravement masochiques.

La quatrième partie "Développements récents" est constituée de ces cinq articles : 1 °transfert : la situation totale (1985 écrit en 1983) 2° l'identification projective : quelques aspects cliniques (1987 écrit en 1984) 3° l'envie dans la vie quotidienne (1986 écrit en 1985) 4° le changement psychique et le processus psychanalytique (1989 écrit en 1986 – publié ici pour la première fois) 5° relations d'objet en pratique clinique (1988)

Nous y retrouvons tous les thèmes chers à Betty Joseph et repris plus haut. Cet ouvrage très enrichissant me paraît justifier l'effort de le lire en anglais. Parfois redondant, il vaut la peine d'être relu de temps en temps pour se replonger dans cette technique post-kleinienne si féconde.