Notes de lecture

Delaunoy, Jacques

1991-10-01

Notes de lecture

Partager sur

Joseph Breuer est passé à la postérité surtout pour sa collaboration avec S. Freud pour les "Etudes sur l'hystérie" publiées en 1895.

Breuer, qui était de 14 ans l'aîné de Freud, avait d'abord été un brillant clinicien et un remarquable chercheur, connu surtout pour ses travaux sur le sens de l'équilibration et la fonction des canaux semi-circulaires (travaux qui avaient établi des faits encore valables de nos jours).

En tant que neurologue, sa réputation lui avait valu une importante clientèle et c'est au sein de celle-ci qu'il fut le premier ‡ essayer un traitement cathartique avec le cas resté célèbre d'Anna O., connue maintenant sous son vrai nom de B. Pappenheim.

L'auteur nous conte en détail l'histoire de ce cas, les hypothèses de Breuer confrontées aux idées de l'époque. Ce qui est particulièrement intéressant dans ce livre est qu'il publie in extenso un document médical rédigé par Breuer lui-même sur l'évolution de sa malade, document adressé au chef de la clinique où il l'hospitalisa. Nous avons donc accès aux informations de première main, sur l'état d'Anna O. et son évolution ultérieure. On verra dès lors que loin de s'être enfui "pour aller faire un autre enfant à sa femme" mythe surtout créé et entretenu par E. Jones, Breuer continua à suivre étroitement sa patiente.

Ce qui est vrai par contre, c'est que l'intensité des phénomènes transférentiels déclenchés devait entraîner chez lui une très grande prudence dans le maniement du traitement cathartique.

L'histoire de la collaboration avec Freud nous est détaillée ainsi que les raisons de leur rupture, due surtout aux différences d'interprétation théorique des phénomènes hystériques (hystérie de rétention – hystérie de défense).

Breuer resta toute sa vie intéressé par les travaux analytiques. Il avait contribué de manière décisive à explorer les premières pistes. Sa réserve et sa prudence lui avaient fait manquer les développements ultérieurs.

Ce livre nous fournit de nombreux documents biographiques et photographiques sur J. Breuer et B. Pappenheim, ce qui en fait la richesse et l'intérêt.